Or blanc de Gandiol !
open project
fil et lumière !

Les âmes de la tradition par l’artisanat !

open project
Xaar Yalla

Guet-Ndar, le quartier des pêcheurs situé au cœur de la ville de Saint-Louis du Sénégal classée patrimoine historique mondial de l’Unesco. D’après les statistiques sur la démographie en Afrique, il considère le quartier le plus peuplé d’Afrique, ses habitants vivent de la pêche.  Avec l’accélération du changement climatique et les effets de la brèche artificielle …

open project
Yaay

Un après-midi de 2020, très exactement le 21 mars, j’ai reçu une notification de quarantaine. La pandémie venait de commencer au Sénégal, la psychose naissante, Je devais impérativement rester à la maison car j’étais en contact avec une personne qui a contracté la COVID-19.  J’ai interrompu mes activités et suis rentré chez moi en pensant …

open project
Température !
open project
Gare Yi

Les œuvres proposées par Massow Kâ, connu aussi sous le nom d’El Junio, jeune photographe de Saint-Louis du Sénégal, portent sur la ligne de chemin de fer qui reliait Dakar à Saint-Louis. Massow Kâ, curieux de faire l’état des lieux d’infrastructures s’est rendu sur dix anciennes gares : Saint-Louis, Mpal, Louga, Kébémer, Ndande, Kelle, Tivaouane, Thiès, Tamba à l’est du Sénégal et Bamako. Sa démarche devra le conduire à poursuivre l’entreprise photographique par les autres gares qui sont au nombre de quinze. La rénovation de la gare de Dakar, de manière ironique, met en balance l’idée de renouveau dynamique avec le terminus inaccessible de Saint-Louis où le photographe a choisi de commencer son travail photographique.
« Gare Yi », signifie en wolof « Les Gares », celles que les habitants se sont appropriées et dont ils ont été dépossédés, celles que le train réveillera peut-être au bout de la réalisation de la promesse ferroviaire. A l’exclusion du terminus de Saint-Louis destiné à ne jamais ressusciter. « La ligne de combat » que prône Massow Kâ, est politique. Il s’agit de rendre de nouveau accessible la mobilité aux populations à l’intérieur même de leur pays et de convertir les occupants sédentaires des places de gares en nomades libres.

open project